La pollution électromagnétique, ses effets sur notre bien-être

Pour lire aussi plus tard, téléchargez cet article en PDF >> CLIQUEZ ICI <<
[hcshort id="23"]
Pollution électromagnétique, à surveiller!
Auscultation – pollution électromagnétique
Crédit image: ddpavumba / FreeDigitalPhotos.net

Nous avons vu dans « la pollution électromagnétique, de quoi s’agit-il au juste » ce qu’était qu’un champ électromagnétique et des ondes pulsées.
Nous avons également remarqué que les normes ou limites d’expositions suivant les différentes nations pouvaient varier très fortement. Certains pays ou régions se bornent à suivre les recommandations de l’OMS, d’autres à les établir en fonction d’avis d’experts, ou encore d’études spécifiques.

Quels sont en définitive les effets de cette pollution électromagnétique sur notre bien-être et notre santé?

 

Pollution électromagnétique, les effets sur le vivant

Vous entendez beaucoup parler des effets potentiellement nocifs ou pas des ondes hyper fréquences provenant principalement de la téléphonie mobile, du wifi, …  mais beaucoup moins des basses fréquences, pourtant sont-elles aussi bénignes que cela ?
Qu’en est-il vraiment en fin de compte ?
Toutes deux contribuent à la pollution électromagnétique.

Les faits sont là, ces technologies ont un impact avéré sur la santé et le bien-être, personne ne peut le contester.
Vous serez peut-être surpris d’apprendre qu’en responsabilité civile,  les compagnies d’assurance ne couvrent plus les risques liés aux champs électromagnétiques, donc à la pollution électromagnétique.
Quels sont tous les effets, leur importance, leur gravité, … voilà ce qui anime toujours les discussions.

Le débat porte donc également sur les limites d’expositions, tant pour les appareils utilisés que pour les réseaux et modes de « distributions » qui permettent à ces appareils de pouvoir fonctionner.

Si vous suivez les notices d’emploi de vos appareils, vous pourrez déjà constater que les risques pour votre santé, voire pour votre vie sont loin d’être nuls. Au minimum, il faut être prudent (danger de mort tout de même) et lire les consignes d’utilisation, ce que semble-t-il, bien peu font jusqu’au bout.

Il est par exemple bien stipulé dans les dites consignes de tenir votre téléphone portable à un distance minimum de votre tête.
Vous apprenez par ailleurs que les recommandations de l’OMS pour la téléphonie mobile n’ont pris en compte que l’effet dit thermique, pour une durée d’exposition maximum de 6 minutes, et ce dans des conditions bien contrôlées, sans autres interférences (commentaires d’ Étude & Vie sur le sujet).

Connaissez-vous beaucoup de monde portant son téléphone à distance ‘respectable’ de son corps et qui fait attention de ne pas dépasser 6 minutes de communication?

Et celui qui ne téléphone pas du tout, qui ne veut pas être soumis à ces ondes, …, comment fait-il pour éviter cette pollution électromagnétique ?

Il y a de plus en plus de personnes dites EHS ou Electro Hyper Sensibles, qui pour pouvoir simplement continuer à vivre, doivent souvent fuir leur maison, leur ville et tenter de trouver un ‘coin’ où les émissions électromagnétiques sont acceptables pour leur corps.
Plusieurs livres sur le sujet