AccueilBien-êtreNoeud Hartmann, Curry & co, que faire et pourquoi

Commentaire

Noeud Hartmann, Curry & co, que faire et pourquoi — 4 commentaires

  1. Je fais de la géobiologie depuis plusieurs années, en humble ( car il faut l’être)apprentie. C’est passionnant. C’est fabuleux tout ce que ces expériences ont apporté à ma découverte. Ainsi qu’à ma façon de voir les choses, parfois complètement d’une manière différente. Ne serait-ce que sur les esprits de la Nature.
    Merci Jean-Louis de partager vos connaissances, car ce n’est pas toujours le cas.

    • Bonjour Claude,

      Merci pour ton retour. C’est vrai que c’est un monde passionnant, et qui nous étonne toujours, tant il y a encore à apprendre et à découvrir.
      Si chacun avait quelques bases en géobiologie, je pense que beaucoup d’entre d’entre nous seraient en bien meilleure santé, …

      Bonne continuation

    • Hello Nadia,

      Oui, rassures-toi, il y a encore des maisons saines de ce point de vue.
      Certes, il y a quasi systématiquement des noeuds Hartmann, car leurs mailles sont assez étroites, mais d’une part, ils ne sont pas nécessairement tous dangereux (ils n’ont pas tous la même valeur de « dangereusité », puis il y en a en 2D, 3D), et ne se trouvent pas nécessairement aux endroits stratégiques tels que lits par exemple.
      Par contre, effectivement avec les autres types de noeuds ou croisements, il faut être plus vigilant, et ce d’autant plus que les perturbations se croisant sont nombreuses…, mais heureusement, ils sont moins fréquents.

      A noter par ailleurs, que le soucis principal que j’observe de plus en plus est lié à la pollution électromagnétique et non plus aux perturbations « telluriques », ce qui n’était pas le cas auparavant.

      A ta bonne santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge